Les produits ménagers : nettoyez sans polluer !

Novembre 2007
Les produits d’entretien peuvent contenir des substances chimiques dont certaines ne sont pas biodégradables et dont les impacts sur l’environnement et la santé sont douteux voire négatifs.
En plus des produits certifiés NF-Environnement ou Ecolabel européen, il est possible d’avoir des pratiques plus respectueuses de l’environnement en évitant l’usage de produits qui contiennent du phosphate (qui contribue au développement d’algues portant atteinte à la vie aquatique), des enzymes, du plomb, du mercure, etc. tout en privilégiant les produits naturels.
Dégraissant multi-usages.

Les nettoyants écologiques se multiplient et sont aujourd’hui largement commercialisés dans les circuits spécialisés.


Liste des produis présentés



Produits vaisselle
Détergents pour lave-vaisselle
Produits de nettoyage pour le four
Nettoyants pour les sols
Nettoyants salle de bains
Gels liquides WC
Blocs WC
Déboucheurs de canalisation
Produits lave vitre
Eau de Javel
Les lingettes


Produits vaisselle



Composition


Détergentcomposé principalement d'agents nettoyants appelés tensioactifs et d'autres ingrédients comme des colorants, conservateurs, parfum de synthèse... Les antibactériens sont à éviter absolument. D'abord parce qu'ils ne servent à rien : ils n'éliminent qu'une partie des bactéries, les bactéries restantes ne mettent que quelques instants à se multiplier pour être aussi nombreuses qu'au départ. De plus il est inutile de chercher à désinfecter la vaisselle (par exemple à l'eau de Javel) pour l'essuyer ensuite avec un torchon qui n'est pas stérile. L'autre inconvénient des agents antibactériens est qu'ils favorisent des bactéries plus résistantes.
Biodégradable : Un produit est dit biodégradable si, après usage, il peut être décomposé naturellement par des organismes vivants. Pour être biodégradable, les molécules doivent se décomposer dans la nature ou dans l’eau facilement et rapidement. On compte deux stades successifs de biodégrabilité : primaire (les molécules sont cassées en plusieurs morceaux) puis ultime (ils sont encore une fois dégradés en molécules plus petites).

Impact sur le milieu naturel


Les tensioactifs ont l'obligation d'être biodégradables à 90% car ils sont rejetés avec les eaux usées et se retrouvent dans les cours d'eau ou les sols.

Risques de nocivité pour la santé


Certaines personnes sont sensibles aux détergents. En effet, ils agissent sur la peau comme sur la vaisselle, ils la dégraissent en lui enlevant sa protection naturelle. Dessèchement, crevasses, allergies sont le revers des vaisselles à la main quotidiennes : pensons à porter des gants !

Existence d’un label écologique


Oui.

Alternatives


On peut trouver des liquides vaisselle à base de tensioactifs végétaux qui sont moins nocifs pour l’environnement. Pour laver la vaisselle, on peut utiliser un savon naturel liquide, par exemple du savon de Marseille ou du savon noir. Il importe de vérifier la composition pour vérifier que le savon est bien naturel.

Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Vaisselle liquide – Ecover
  • Liquide vaisselle - Etamine du Lys
  • Gamme l'Arbre Vert

  • En grande surface, on peut chercher des liquides vaisselle avec un écolabel qui sont moins polluants que leurs concurrents. Aussi dans des magasins bio ou par correspondance sur des sites de produits naturels.


    Détergents pour lave-vaisselle



    Composition


    Les poudres, gels et liquides sont des caustiques puissants. C’est l’une des catégories de produits dans lesquelles on retrouve la plus grande proportion de phosphates. Les phosphates augmentent l’efficacité du lavage en adoucissant l’eau, en mettant la saleté en suspension et surtout, en rendant l’huile et la graisse solubles dans l’eau.

    Impact sur le milieu naturel


    Se dégradent difficilement dans l’environnement et surtout dans les milieux aquatiques où ils vont finir.

    Risques de nocivité pour la santé


    Projetés dans l’œil ou sur la peau, ils provoquent une brûlure sévère et immédiate. Avalés, même en petites quantités, ils brûlent la bouche, la gorge et le tube digestif. Ces brûlures sont graves et laissent souvent des séquelles digestives même après traitement.

    Existence d’un label écologique


    Oui.

    Alternatives


    Les détergents pour lave-vaisselle plus respectueux de l’environnement sont des produits concentrés, sans phosphate, sans polycarboxylate, sans phosphonate, sans blanchissant chloré, avec du percarbonate, des tensioactifs d’origine végétale et des enzymes.

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Pastilles pour lave-vaisselle - Ecover
  • Produit lave-vaisselle - Etamine du Lys
  • Gamme l'Arbre Vert


  • Produits de nettoyage pour le four



    Composition


    Soude caustique, carbonate ou hydroxyde de sodium ou de potassium…

    Impact sur le milieu naturel


    Toxiques pour la faune aquatique.

    Risques de nocivité pour la santé


    Une utilisation imprudente de ces produits peut causer de graves problèmes aux yeux et à la peau, surtout des brûlures. L’inhalation peut provoquer des irritations des muqueuses du nez et des voies respiratoires. L’ingestion cause des brûlures dans tout le système digestif et peut être mortelle. Ces produits sont souvent présentés en aérosols, un conditionnement qui augmente les risques lors de l’utilisation : ils propulsent de fines gouttelettes qui restent en suspension dans l’air et peuvent être facilement inhalée ou venir en contact avec la peau et les yeux.

    Existence d’un label écologique


    Non.

    Alternatives


    Nettoyez régulièrement votre four après chaque utilisation avec de l’eau chaude et un détergent classique. Ce nettoyage systématique évite les incrustations et rend superflus les produits plus agressifs. Une lame maniée avec précaution peut aussi aider dans les cas difficiles mais attention à ne pas abîmer les parois. Lors du choix d’un nouveau four, préférez les autonettoyants : pyrolyse et catalyse.

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Nettoyant four et insert – Etamine du Lys


  • Nettoyants pour les sols



    Composition


    Ils contiennent parfois du LAS (linear-alkylbenzène-sulfonate), un tensioactif pétrochimique.

    Impact sur le milieu naturel


    LAS particulièrement nocif pour l’environnement.

    Risques de nocivité pour la santé


    Parfois irritations ou allergies respiratoires (pollution de l’air intérieur).

    Existence d’un label écologique


    Oui.

    Alternatives


    Un simple coup de balai ou d’aspirateur suffit généralement ; si besoin, nettoyez le sol à l’eau claire. S’il est particulièrement sale, ajoutez dans le seau un peu de savon noir. Deux ou trois produits de base, écologiquement irréprochables, comme le savon noir (ou savon gras), l’huile de lin ou le vinaigre blanc suffisent pratiquement à résoudre tout les problèmes. Adjoignez-leur à la rigueur un produit multi-usages réellement vert (à base végétale ou biodégradable à au moins 98 % en quelques jours) et le tour est joué.

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Savon carrelage – Ecover
  • Nettoyants sols – Etamine du Lys
  • Gamme l'Arbre Vert
  • Savon noir ou savon mou : peu polluant, il s’utilise dans de l’eau tiède et nettoie aussi bien, voir mieux, qu’un détergent pour le sol. Se trouve en grandes surfaces, drogueries, magasins spécialisés.


  • Nettoyants salle de bains



    Composition


    A base de tensioactifs, d’acides (chlorhydrique, sulfurique, phosphorique) et d’additifs (épaississants, parfums et colorants).

    Impact sur le milieu naturel


    Pas d’informations suffisantes.

    Risques de nocivité pour la santé


    Dangers pour la santé humaine (risques de brûlures, irritations des voies respiratoires, des yeux et des muqueuses).

    Savon de Marseille : Ce produit, fabriqué à partir de soude, est composé de 72% d'huile végétale minimum (cette indication doit être gravée dans le savon). Aujourd’hui, les industriels ajoutent parfois de nombreux additifs, ce qui diminue la biodégradabilité du produit originel.
    Savon mou : Ce produit est à base d’huiles végétales et de potasse. Très peu polluant, le savon mou ou noir remplace les tensioactifs puissants dérivés du pétrole.

    Existence d’un label écologique


    Oui.

    Alternatives


    Un nettoyage régulier avec du savon de Marseille ou du savon mou donne de meilleurs résultats (savon très agressif contre la saleté et doux pour l’environnement). Les dépôts de calcaire peuvent s’enlever avec du vinaigre blanc (chaud, il est plus efficace). Aérer souvent la salle de bains car il est important d’éviter la condensation, source d’humidité permanente qui n’a rien de sain (émanation de produits chimiques, particules en suspension dans l’air).

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Anticalcaire - Ecover
  • Brillance salle de bains – Etamine du Lys
  • Gamme l'Arbre Vert

  • Petite histoire…


    "En Allemagne, un nettoyant ménager à base de "nanoparticules" a été précipitamment retiré du marché. C'est le premier nano scandale, la première alerte sanitaire au monde impliquant l'univers complexe des nanotechnologies: lancé en Allemagne à grand renfort de publicité, le nettoyant ménager pour salle de bains Magic Nano devait révolutionner la vie des ménagères en projetant sur le carrelage un film invisible capable de repousser la saleté et les bactéries. Las ! Ce produit miracle a été retiré précipitamment des magasins, après avoir déclenché des phénomènes de détresse respiratoire chez 97 consommateurs. Et ce en l'espace de trois jours à peine. Plusieurs d'entre eux ont même été hospitalisés pour un œdème pulmonaire (accumulation de liquide dans les poumons).
    Jusqu'ici, les risques liés aux nanotechnologies étaient purement théoriques. De nombreuses expériences sont en cours dans les laboratoires pour tenter de déterminer si ces particules qui se mesurent à l'échelle du nanomètre (un milliardième de mètre) peuvent mettre en danger la santé des citoyens. Leur petite taille les rend en effet susceptibles de pénétrer profondément dans les poumons ou de traverser la barrière de la peau. Mais nul ne sait aujourd'hui en mesurer les conséquences".
    Source : L’Express, 18 mai 2006.


    Gel liquide WC



    Composition 


    Généralement composés d’agents tensioactifs (détergents), d’acides (chlorhydrique, sulfurique, phosphorique) pour dissoudre le tartre, d’additifs pour leur donner de l’épaisseur, de la couleur et du parfum. On leur rajoute souvent des désinfectants.

    Impact sur le milieu naturel


    Les acides et les sels, qui neutralisent le calcaire, s’ajoutent à la pollution de l’eau.

    Risques de nocivité pour la santé


    Risque de brûlures, irritations des voies respiratoires, des yeux et des muqueuses.

    Existence d’un label écologique


    Oui.

    Alternatives


    Détartrez vos sanitaires avec du vinaigre blanc chaud en le laissant agir toute une nuit.

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Nettoyant WC - Ecover
  • Gel WC – Etamine du Lys
  • Gamme l'Arbre Vert


  • Blocs WC



    Composition


    Dichlorbenzène, paradichlorobenzène et parfois troclosène de sodium dihydrate (produit pouvant remplacer l’eau de Javel).

    Impact sur le milieu naturel


    Substances toxiques pour les organismes aquatiques et les écosystèmes "eau" en général. Ces composés sont rejetés dans nos cours d’eau ou dans nos sols chaque fois que l’on tire la chasse d’eau… (si l’on utilise des blocs WC bien sur).


    AFSSE : Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail.

    Risques de nocivité pour la santé


    Irritant pour les yeux, la peau et les voies respiratoires. A long terme, le paradichlorobenzène peut avoir des effets sur le foie, les reins et l’AFSSE préconise son interdiction car il peut être cancérigène pour l’homme.

    Existence d’un label écologique


    Non.

    Alternatives


    Si vos toilettes sont incrustées de calcaire, détartrez les avec du vinaigre blanc chaud en le laissant agir toute une nuit.

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Bloc WC – Etamine du Lys


  • Déboucheurs de canalisation



    Composition


    Soude caustique, carbonate ou hydroxyde de sodium ou de potassium… et parfois même acide sulfurique.

    Impact sur le milieu naturel


    Toxiques pour la faune aquatique.

    Risques de nocivité pour la santé


    Ce produit est corrosif et agressif, il peut causer des brûlures et de graves lésions aux yeux.

    Existence d’un label écologique


    Non.

    Alternatives


    Lorsqu’un bouchon se présente, on peut l’enlever à l’aide d’une ventouse, d’un ressort à spirale ou d’une pompe à vide. Ces instruments ne représentent aucun danger pour la santé ou l’environnement. Ne jetez pas de déchets d’aliment ou de produit dans les éviers, les WC, et les égouts. On peut placer sur l’évacuation des éviers une crépine qui retient les déchets de façon à éviter qu’ils tombent dans les canalisations. On peut également verser régulièrement de l’eau bouillante dans les éviers pour dissoudre les dépôts gras.

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Déboucheur canalisations – Etamine du Lys


  • Produits lave-vitre



    Composition


    Très peu d’information sur la composition mais souvent une liste interminables de produits qui comprend de l'ammoniac et de l’alcool.
    Lavette micro-fibres.

    Impact sur le milieu naturel


    Toxique pour l’environnement.

    Risques de nocivité pour la santé


    Dangereux car contient de l’ammoniaque.

    Existence d’un label écologique


    Non.

    Alternatives


    Nettoyer à l’eau vinaigrée et passer soit une lavette microfibre, soit un morceau de papier journal roulé en boule humidifié (résultat impressionnant).

    Produits écologiques (à titre indicatif)


  • Nettoyant pour vitres et intérieur - Ecover
  • Vitres nettes – Etamine du Lys
  • Cristal Vitres - Valmour
  • Gamme l'Arbre Vert


  • Eau de Javel


     

    Composition


    Hypochlorite (dérivé du chlore de sodium).

    Impact sur le milieu naturel


    Tout au long de son existence, l’eau de Javel libère du chlore. Lors de sa production, de son utilisation puis de son rejet avec les eaux domestiques, le chlore libéré peut se combiner à des molécules organiques (contenues dans les sols, les eaux et l’air) et former des organochlorés, composés toxiques, persistants et qui s’accumulent dans les chaînes alimentaires.

    Risques de nocivité pour la santé


    Utilisée en mélange avec des produits d’entretien contenant de l’acide (détartrant, nettoyant pour sanitaires, anti-rouille...), un dégagement gazeux survient et peut provoquer des effets tels que l’irritation des muqueuses et des yeux, des maux de tête, des nausées... Cela peut aller jusqu’au développement d’un oedème pulmonaire avec risque de complications infectieuses. Si l’eau de Javel entre en contact avec de l’ammoniaque, c’est un gaz plus dangereux encore qui se forme et qui peut provoquer des dommages importants aux poumons.

    Existence d’un label écologique


    Non.

    Alternatives


    Nettoyez régulièrement avec un détergent écologique. L’eau de Javel est un oxydant puissant : elle désinfecte, désodorise et décolore. Ce n’est pas un détergent. Il est inutile et illusoire de détruire tous les micro-organismes. Un détergent avec de l’eau chaude en nettoyage régulier est suffisant pour une bonne hygiène. Une désinfection n’est utile que s’il y a un risque sanitaire important (grand malade…)

    Produits écologiques alternatifs (à titre indicatif)


  • Bactéricide sans actif chimique – Etamine du Lys

  • La France est, avec la Belgique, le seul au pays monde à commercialiser des berlingots d’eau de Javel concentrée. Ceux-ci représentent 60 % des ventes d’eau de Javel domestique.


    Les lingettes



    AFISE : Association française des industries de détergence, de l’entretien et des produits d’hygiène industrielle.

    La discorde : les lingettes font-elles bon ménage avec l’environnement


    En effet, selon l’AFISE, les lingettes ne représentent que 0,05 % de nos ordures ménagères, alors qu’elles permettraient d’économiser plus de 5 millions de m3 d’eau par an (soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 100 000 habitants). A contrario, le WWF France affirme que les lingettes sont 16 fois plus chères et font 20 fois plus de déchets que le nettoyage classique ! Le WWF s’appuie sur une étude menée par l’Observatoire bruxellois de la consommation durable, comparant l’entretien d’une maison de 100 m² pendant un an soit avec un liquide nettoyant ménager soit avec des lingettes. Dans ce second cas de figure, on arrive à une consommation record de 1 530 lingettes représentant 23 kg de déchets pour un coût de 555,77 euros. Selon l’AFISE, les Français sont de loin les plus gros utilisateurs européens. Ils consomment 25 fois plus de lingettes que les Anglais et 3 fois plus que les Espagnols ou les Italiens. 4 foyers sur 10 utilisent des lingettes pour l’entretien de la maison, la consommation moyenne s’établissant à 7 lingettes par semaine.


    Choisissez les produits "écolabellisés"


     
    Attention aux labels autoproclamés comme "sans...", "préserve l’environnement", "vert", "ne contient pas de…", "non polluant", "protège la couche d’ozone", etc. Ces étiquettes peuvent s’avérer imprécises, voire abusives.
    Quelques réflexes positifs à adopter :
    - acheter davantage de produits portant un écolabel officiel (NF-Environnement ou Ecolabel Européen),
    - privilégier les éco-recharges ou les produits concentrés. Tous ces petits actes sont essentiels et permettront à chacun d’être, ou de redevenir, acteur de sa consommation.


    Quels sont les labels qui me garantissent moins d’impact sur l’environnement ?



    Créés en 1992 à l’initiative des pouvoirs publics, les écolabels ont un double but :
  • guider les choix des consommateurs vers des produits plus respectueux ;
  • encourager les producteurs à améliorer la qualité écologique de leurs produits.

  • Les écolabels officiels sont le seul type d’étiquetage qui garantit aux consommateurs à la fois l’efficacité des produits et la limitation de leur impact environnemental (eau, air, déchet, énergie…).
    Les produits labellisés répondent à des exigences fixées par des experts après une étude du cycle de vie des produits : extraction des matières premières, production, distribution, utilisation. Ils apportent une garantie d’efficacité et l’assurance de faire un geste important pour l’environnement.
    Ecolabel Européen
    NF Environnement
                

    Le catalogue du label écologique européen : chercher un produit
    http://www.eco-label.com/french/

    Les symboles de dangerosité d’un produit pour la santé et l’environnement


    A l’inverse des labels apposés sur les produits pour vanter leur respect de l’environnement, certains symboles signalent un ou des danger(s) réels.
     E – Explosif
    Produit explosif sous l’effet d’une flamme ou d’un choc.
     O – Comburant
    Produit pouvant dégager une forte chaleur en présence de substance inflammable.
     N – Dangereux pour l’environnement
    Produit pouvant entraîner des atteintes sur la faune et sur la flore.
     C – Corrosif
     
    Produit pouvant détruire les tissus vivants par simple contact.
     Xi – Irritant
    Produit pouvant, par contact avec la peau ou les muqueuses, provoquer une réaction inflammatoire.
     F – Facilement inflammable
    Produit qui peut s’enflammer facilement.
     T – Toxique
    Produit pouvant, par inhalation, ingestion, ou pénétration cutanée, entraîner des risques graves, aigus, ou chroniques.
     Xn – Nocif
    Produit pouvant entraîner des intoxications par ingestion ou inhalation.
     

    Chiffres clés : les éco-produits


    Selon un sondage TNS Sofres sur les Français et l’environnement, réalisé en avril 2006, plus de huit français sur dix (83 %) se déclarent inquiets lorsqu’ils pensent à l’avenir de la planète et à l’environnement, dont 24 % qui se disent même très inquiets. Une inquiétude que partagent toutes les catégories de population. De plus, selon les enquêtes IPSOS, 53 % des français considèrent que leur consommation a un impact négatif sur l’environnement. Enfin, si 10 % des français affirment déjà boycotter systématiquement les entreprises qui polluent et ne respectent pas les règlementations en matière d’environnement, 14 % déclarent le faire régulièrement et 47 % ne le font pas encore mais se déclarent prêts à le faire.
    Les différentes études menées sur le niveau d’information des éco-produits indiquent que les consommateurs sont en attente de plus de clarté. En effet, 62 % d’entre eux considèrent que cette information n’est pas claire du tout, une critique partagée par toutes les catégories de population. Par ailleurs, 73 % des Français considèrent que cette information n’est pas suffisante : c’est sur ce critère qu’ils se montrent les plus sévères depuis 1995. Alors que cette critique émanait auparavant essentiellement des catégories socio-professionnelles les plus aisées, elle est aujourd’hui partagée par tous.
    En revanche, les consommateurs émettent moins de doutes sur la qualité scientifique de l’information sur les produits verts : ils sont en effet 44 % à la considérer comme scientifiquement prouvée, contre 38 % qui ne la considèrent pas comme telle. Ces chiffres montrent une évolution en faveur de l’information sur les produits verts, puisqu’en 1995, seul un Français sur trois la jugeait scientifiquement fondée contre 42 % en 2004.


    Où trouver ces produits plus respectueux de l’environnement ?


     
    Certaines grandes surfaces (par exemple Auchan) proposent des produits ménagers intéressants, notamment la marque française Arbre Vert où chaque produit est certifié par un Ecolabel.
    Des supermarchés comme Monoprix proposent leurs propres produits ecolabellisés.

    Auchan a lancé depuis mars 2007, une nouvelle génération de produit ménagers "performants et moins polluants", qui ont reçu l’écolabel européen. Ces produits moins impactant pour l’environnement le sont, par exemple, sur la qualité de l’eau car l’écolabel européen, le label écologique propre à tous les pays membres de l’Union Européenne, garantit une formulation : sans phosphate, substance responsable de la pollution des rivières ; sans agent nocif ou bio-accumulable et avec une biodégradabilité optimisée. Par ailleurs les emballages de ces produits ont fait l’objet d’une recherche approfondie pour en réduire l’impact écologique. Ils ont été "éco conçu" : emballage plus léger de 10 à 30 % de réduction en poids par rapport à un produit standard ; mono matériaux ou composants séparables pour en faciliter le recyclage ; absence de vernis UV, de métaux lourds ou de solvants pour réduire l’impact sur l’environnement ; création d’éco-recharge pour réduire le volume des déchets ménagers.

    Quelques marques de produits ne polluant pas ou très peu


  • Magellan : les produits sont naturels sur base végétale.
  • Etamine du Lys : les produits sont d’origine végétale, nécessitent pas ou peu de transformation et sont donc non polluants y compris dans leur fabrication.
  • Lerutan : sans parfum de synthèse, sans colorant, sans conservateur de synthèse classique, sans pétrochimie (paraffine, silicone), non testés sur les animaux et garantis 100 % végétal et minéral.
  • Ulrich : les produits sont très concentrés, ils ne contiennent pas de phosphates, de dérivés pétrochimiques, d’enzymes, d’acides agressifs, d’agents conservateurs, de chlore ou d’ammoniaque.
  • Biocoop : les produits sont sans dérivés pétrochimiques, sans phosphates, sans parfums et colorants de synthèse, sans enzymes modifiées.
  • Sonett : pionnier basé en Allemagne, il refuse totalement les enzymes. La fabrication va même plus loin car l’usine est alimentée par une centrale hydroélectrique et l’entreprise est chauffée avec les déchets d’une scierie voisine.
  • Ecover : les produits sont élaborés à partir de matières premières végétales et minérales. Leur mode de production est écologiquement, économiquement et socialement responsable, le tout fabriqué dans une usine écologique.


  • Adresses utiles



    Seine-Maritime


    La vie au naturel
    55, rue Saint-Sever
    76100 ROUEN

    Natural
    3, rue du Petit Salut
    76000 ROUEN

    Prima Natua
    43, rue Saint-Nicolas
    76000 ROUEN

    Au bon air
    28, rue de la Mare du Parc
    76100 ROUEN

    Rouen Bio
    79, boulevard du 11 novembre
    76140 LE PETIT QUEVILLY

    La Planète Bleue
    11, rue du Calvaire
    76190 YVETOT

    L’Asticot Bio
    9, rue d’Ecosse
    76200 DIEPPE

    Vive Nature
    101, rue du Hamel
    76230 BOIS GUILLAUME

    Bio Horizon
    Les Arcades du Théâtre
    76400 FECAMP

    Au Bon Air
    10, rue de la République
    76500 ELBEUF SUR SEINE

    Eure


    Bicoop Evreux
    1, rue Jacques Monod
    27000 EVREUX

    Saint Jean Nature
    1, place Saint-Jean
    27130 VERNEUIL SUR AVRE

    Jouvence
    22, rue des Frères Planquais
    27140 GISORS

    Bicoop Vernon
    10, boulevard Isambard
    27200 VERNON

    Maison des Simples
    14, place de la République
    27400 LOUVIERS


    Les sources



    LEBOUAR, Claire ; BELOTTI, Marie-France ; RAVET, Patricia (1999)
    Guide écologique de la famille .- 2ème éd. .- Paris : Sang de la Terre .- ill. ; 24 cm .- 381 p.

    (2003)
    Consommer durable face à la mondialisation .- Paris : Institut national de la consommation .- ill. ; 28 cm .- 97 p.
    Numéro de : "60 millions de consommateurs", hors-série 112, juin-juillet-août 2003

    MORIN, Pierre ; OLEJNIK, Natacha (1996)
    Maison du bien-être (la) : guide pratique pour mieux vivre chez vous .- 3ème éd. .- Paris : Editions du Dauphin .- ill. ; 22 cm .- 303 p.

    LAVILLE, Elisabeth ; BALMAIN, Marie ; LEMARCHAND, François (2006)
    Achetons responsable ! Mieux consommer dans le respect des Hommes et de la nature .- Paris : Seuil .- 21 cm .- 479 p.

    (2001)
    Guide vert du consommateur (le) .- Paris  : 60 millions de consommateurs .- ill. ; 28 cm .- 112 p.
    Numéro de : "60 millions de consommateurs, hors-série 102, juillet-août-septembre 2001"

    BOUTTIER-GUERIVE, Gaëlle ; THOUVENOT, Thierry (2004)
    Planète attitude : les gestes écologiques au quotidien .- Paris : Seuil .- ill. ; 22 cm .- 140 p.

    CHRISTENSEN, Karen (2004)
    Un geste écologique par jour... pour sauver notre planète .- Paris : Courrier du livre (le) .- ill. ; 17 cm. .- 160 p.

    CHESNAIS, Elisabeth (2006)
    Pastilles lave-vaisselle .- Que choisir, 435, mars 2006 .- pp. 47-50

    CHESNAIS, Elisabeth (2007)
    Nettoyants pour salle de bains : ils se font trop mousser .- Que choisir, 446, mars 2007 .- pp. 31-34

    CHESNAIS, Elisabeth (2004)
    Nettoyants ménagers : un parfum de pollution .- Que choisir, 420, novembre 2004 .- pp. 52-57

    (2007)
    Lessives et nettoyants Ecover : efficaces et écologiques ! .- Nouveau consommateur, 21, septembre-octobre 2007 .- p. 40

    MALEYSSON, Fabienne (2003)
    Antibactériens : nous v’là propres ! .- Que choisir, 403, avril 2003 .- pp. 32-34

    SOKOLSKY, Catherine (2003)
    Nettoyants vitres : sur la traces des éthers de glycol .- Que choisir, 403, avril 2003 .- pp. 50-54

    (2006)
    Consommation citoyenne (la) .- Paris : Alternatives économiques .- ill. ; 24 cm .- 176 p. .- (Alternatives économiques pratiques)
    Hors série n° 26, novembre 2006


    Sites Internet



    Le grand ménage : recettes écologiques et économiques pour l’entretien de la maison - RAFFA
    http://raffa.over-blog.com/

    Les produits d’entretien – WWF
    http://www.wwf.be/eco-footprint/fr/act-now/house/cleaning_products.htm

    –Les petites mains Terre à Terre
    http://www.kanandour.org/IMG/pdf/Bulletin_NettoyerSansPolluer.pdf

    Les produits d’entretien écologiques
    http://www.biodoo.com/_docs/lettre_mensuelle/000001/lettre_mensuelle_000006.pdf

    Les lingettes jetables – Réseau Ecoconso
    http://www.ecoconso.be/spip.php?article238

    Je peux entretenir ma maison sans nuire à ma santé ! – Réseau Ecoconso
    http://www.ecoconso.be/IMG/ficheentretien.pdf

    La dérive hygiéniste ! – Réseau Ecoconso
    http://www.ecoconso.be/spip.php?article245

    Une autre façon de nettoyer – Réseau Ecoconso
    http://www.ecoconso.be/spip.php?article25

    Les écolabels : des labels qui se méritent – Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable
    http://www.ecologie.gouv.fr/ecolabels/

    L’éco-label européen pour les nettoyants universels et les nettoyants pour sanitaires – Commission européenne
    http://ec.europa.eu/environment/ecolabel/pdf/infokit/new_2002/allpurpose_fr_final.pdf

    La marque NF Environnement - NF
    http://www.marque-nf.com/pages.asp?ref=gp_reconnaitre_nf_nfenvironnement&Lang=French

    Les écolabels, moi j’achète ! - NF
    http://www.marque-nf.com/pages.asp?ref=campagne_ecolabels_2006

    Halte à la pollution dans la maison – Maison de la consommation et de l’environnement, Rennes
    http://www.mce-info.org/Pdf/pollution-maison.pdf

    Fiche produit : achats responsables de produits d’entretien – ARENE Ile-de-France
    http://www.areneidf.org/emploi/pdf/cp-Fiche%20Prod_entretien.pdf