Les écoquartiers

Décembre 2010
BedZED à Beddington, Royaume-Uni. (Flickr - Telex4)
Que-ce qu'un écoquartier ?
Quelques écoquartiers d’Europe
L’approche environnementale de l’urbanisme (AEU®)
Le futur écoquartier Luciline – Rives de Seine
Adresses utiles
Ouvrages et revues (à consulter, à emprunter au centre de documentation de l’Arehn)
Pour les plus jeunes mais pas seulement

A la fois vitrines, symboles et manifestations concrètes d’avancées de la politique écologique et durable globale de la ville, les écoquartiers fleurissent en France. Chaque collectivité s'essaie à ce nouvel exercice d'aménagement urbain. L’ancrage territorial des opérations d’urbanisme est au cœur des stratégies des SCOT, Plans Climat Territoriaux, Agenda 21, PLU... Mais prenons garde au "green washing" sans améliorations quantifiables sur l’environnement et sur le volet sociétal.

Green washing : "blanchiment vert" expression utilisée lorsqu’un message de communication abuse ou utilise à mauvais escient l’argument écologique.
SCOT : schéma de cohérence territoriale permettant de fixer les orientations générales en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme pour les années à venir.
Agenda 21 : plan d’actions offrant un cadre de travail aux collectivités locales et à leurs habitants pour  mettre en œuvre les concepts de développement durable (environnement, économie, social et culture).
PLU : abréviation de "Plan local d’urbanisme". Il définit les règles indiquant quelles formes doivent prendre les constructions, quelles zones doivent rester naturelles, quelles zones sont réservées pour les constructions futures, etc.


Qu’est-ce qu’un écoquartier ?



Il n'existe ni définition officielle ni label. Mais les écoquartiers qui existent aujourd'hui à travers le monde ont tous pour objectif le développement durable à l’échelle de la ville. Imaginez une ville attentive à ses habitants et à l’environnement avec des bâtiments, des réseaux et des espaces publics conçus de manière raisonnée et faits pour durer.

Le principe de l’écoquartier


Confrontés aux extensions urbaines, aux problèmes de logement et d’environnement, l’écoquartier apparaît comme un moyen de réduire notre impact sur l’environnement et favoriser la mixité sociale/
Il permet de :
- réduire les consommations énergétiques.
- Favoriser l’utilisation de transports doux (transports en commun, vélo, marche à pied).
- Intégrer toutes les catégories de population et faisant participer les citoyens à la vie du quartier,
- Diminuer les consommations d’eau : les eaux pluviales sont récupérées et utilisées pour arroser les espaces verts, nettoyer la voie publique ou alimenter les WC.
- Respecter les critères de la Haute Qualité Environnementale.
- Favoriser l’utilisation de matériaux locaux et écologiques pour la construction.
- Limiter la production des déchets.
- Favoriser la biodiversité.
Dans un écoquartier, les habitants sont généralement très impliqués et fidèles aux principes du développement durable.

Pour aller plus loin


"Comment concevoir et évaluer une zone d’habitat durable ?" - Association Bretagne Eco-Entreprises
Ce guide gratuit à destination vise à  accompagner élus et techniciens de collectivités dans leurs projets d’écoquartiers. Il répertorie les questions essentielles à se poser pour concevoir et évaluer une zone d’habitat durable et apporte des réponses concrètes aux problématiques liées à des projets d’urbanisme respectueux de l’environnement.
Formulaire à remplir pour recevoir le guide en version pdf.





Quelques écoquartiers d’Europe

Le quartier Vauban à Fribourg


Aux abords des villes européennes, les nouveaux quartiers écolos aux proportions plus humaines proposent de nouveaux styles de vie. Couleurs et verdure sont leur marque de fabrique. Parmi les plus connus :

Le quartier Vauban à Fribourg Allemagne)


Site : ancienne caserne de l’armée française.
Superficie : 38 hectares.
Nombre de logements : 2 800 programmés à terme.
Le principal objectif  est de mettre en place un quartier urbain de façon coopérative et participative, en conformité avec un certain nombre d’exigences :
- Social : équilibre des groupes sociaux, intégration des nouveaux propriétaires, école primaire et jardins d’enfants, événements culturels, etc.
Biotope : milieu biologique offrant des conditions d'habitat stables à un ensemble d'espèces animales ou végétales.
- Environnement : priorité aux piétons, aux cyclistes et aux transports en commun, unités de cogénération et chauffage, bâtiments basse consommation énergétique (65 kWh/m²/an), utilisation de matériaux de construction écologiques et d’énergie solaire (2 500 m² de panneaux photovoltaïque et 500 m² de panneaux solaires thermique), sanitaires écologiques, espaces publics verts dessinés avec les habitants, conservation des vieux arbres et des biotopes le long du ruisseau, etc.
- Economie : équilibre des zones d’habitat et de travail, commerces de première nécessité au centre du quartier, division du terrain en petits lots et allocation préférentielle à des constructeurs privés ainsi qu’à des projets coopératifs.
Vauban est l’un des plus grands quartiers solaires européens.

BedZED à Beddington (Royaume-Uni)


BedZED : Beddington Zero Energy Development.
Site : ancienne friche industrielle.
Superficie : 6 hectares
Nombre de logements : 85
Cet écoquartier est un exemple d’architecture bioclimatique. Il allie architecture écologique, modes de transport doux et développement économique local. Créé en 2002, il héberge 250 habitants dans les 85 logements construits. Il y a 2 500 m² de bureaux et une crèche. L’objectif est de permettre aux habitants de mener un mode de vie durable sans sacrifier la modernité, l’urbanité et la mobilité.
Afin de réduire l’impact sur l’environnement, de grandes baies vitrées valorisent la lumière naturelle, des panneaux solaires thermiques chauffent les espaces de vie, l’eau de pluie est récupérée, les transports doux sont prioritaires. Des jardins suspendus fleurissent les toits des immeubles.
L’astuce réside dans les compteurs : ils sont apparents et une LED rouge clignote plus ou moins rapidement selon la consommation électrique, ce qui fait prendre conscience de l’énergie consommée. Au total, BedZED consomme 56 % d’énergie en moins qu’une ville conventionnelle construite à la même époque.

L’écoquartier de Malmö (Suède)


Bo : signifie "vivre" en suédois.
Aquifère : couche de terrain ou de roche suffisamment poreuse et perméable pour contenir une nappe d'eau souterraine.
Site : ancienne friche industrielle
Superficie : 32 hectares
Nombre de logements  : 3 000 (appartements et maisons individuelles)
Le projet Bo01 a été défini selon huit axes de travail qui sont : la dépollution des sols, l’énergie, l’empreinte écologique, la planification urbaine, les transports, les espaces verts, la présence de l’eau et l’habitat.
Il comprend aujourd’hui différents types de constructions basses consommation, et les besoins énergétiques sont pourvus grâce à des panneaux solaires thermiques (1 400 m²) et photovoltaïques (120 m²), une éolienne (2MW) et deux aquifères qui stockent la chaleur et la fraîcheur à 90 mètres sous terre.

Déchets fermentescibles : déchets composés exclusivement de matière organique biodégradable. Ils sont susceptibles d’être traités par compostage ou méthanisation. Ce sont les déchets verts, les rebuts de cuisine ou du potager.
Deux techniques novatrices liées à la collecte des déchets ont été mises en oeuvre : - Des bouches d’aspiration collectent les déchets triés par les habitants et les orientent vers un tapis roulant souterrain qui achemine ces déchets vers un centre de retraitement situé à quelques kilomètres de là. Ce système est entièrement clos, sans odeur et réduit le passage des bennes à ordures.
- Pour les déchets fermentescibles, un système de broyeur a été installé directement dans les éviers. Il se met en marche à la demande et aspire puis dirige les déchets vers un centre de production de biogaz.

Pour aller plus loin


Quartiers durables : guide d’expériences européennes - ARENE Ile-de-France, 2005

Désertification : au sens figuré, on parle de "désertification des campagnes" dans le cadre de l'exode rural, lorsque les habitants des campagnes partent  vivre à la ville.
HQE : abréviation de "haute qualité environnementale". C’est une démarche qui vise à réduire les impacts sur l’environnement des bâtiments lors de leur conception, construction, fonctionnement et déconstruction.

Forges (Maine-et-Loire) : un écoquartier en milieu rural avec une démarche AEU®


En 2003, cette commune de 210 habitants décide de s’attaquer au syndrome de la désertification qui la menace. Elle considère qu’un "autre urbanisme" plus soucieux de son intégration, plus écologique, novateur dans ses formes peut constituer un atout pour lutter contre son déclin. S’ensuit la création d’une cellule de réflexion qui détermine, dans un premier temps, les thèmes à retenir pour la démarche AEU® et les éléments y afférant à inscrire dans le règlement de lotissement. Par la suite, elle établit les cibles et la méthodologie qui pourraient être proposée aux particuliers dans le cadre d’une démarche HQE. Cette cellule a travaillé plusieurs mois sur ce projet et le résultat, comme vous pouvez le voir dans le film ci-dessous, est surprenant.

Film décrivant la démarche (AEU®) de la commune de Forges – SIAM Conseil – 8 min 21


L’approche environnementale de l’urbanisme (AEU®)



Cette approche est proposée par l’ADEME aux collectivités locales pour les aider à relever les défis énergétiques et environnementaux liés à la gestion et à l’aménagement de leur territoire.
Sa définition pourrait être : partager et négocier les ambitions des opérations d’aménagement ou d’urbanisme avec l’ensemble des partenaires, transcrire ce consensus dans les documents réglementaires, puis en suivre les réalisations.
L’AEU® est un processus d’animation qui accompagne l’élaboration des documents d’urbanisme et des opérations d’aménagement, quelle que soit la taille des projets ou la procédure utilisée.
La mise en œuvre d’une AEU® se traduit par une amélioration globale de la qualité environnementale et de la mixité des fonctions (habitat/travail/culture/loisirs). Toutes les thématiques environnementales y sont traitées, comme les choix énergétiques, la gestion des déchets, le site, l’organisation des déplacements, l’environnement climatique, l’environnement sonore, la gestion de l’eau, la biodiversité et le paysage…

Une démarche novatrice au service des collectivités (Source CAUE 76)


L’approche environnement de l’urbanisme est une prestation spécifique qui permet d’assurer une mission cohérente et transversale confiée à un bureau d’études. Elle facilite l’intégration des préoccupations environnementales dans un projet d’aménagement et concrétise les principes d’une qualité urbaine plus durable. L’AEU® vise ainsi à trouver des solutions qui compensent les effets environnementaux induits par les aménagements projetés. Elle permet l’intégration des données environnementales dans le plan de la composition et la rédaction de prescriptions architecturales et paysagères dans le cahier des charges. Elle donne également les modalités de suivi et d’accompagnement des opérations de construction suivant les principes du développement durable.
L’aménagement d’un nouveau quartier dans le respect des critères de développement durable implique :
  • la prise en compte des besoins en équipements publics et en services de proximité au sein du quartier.
  • La volonté de diversifier l’offre de logements afin de favoriser les parcours résidentiels.
  • La maîtrise du développement urbain.
  • La gestion de l’eau, notamment le traitement alternatif des eaux pluviales.
  • La mise en place de dispositions valorisant les modes alternatifs à l’automobile : déplacements doux et transports collectifs.
  • L’utilisation économe de l’énergie au niveau des constructions et des espaces publics…

  • Il ne s’agit pas de répondre à tous les critères, mais de hiérarchiser les cibles en fonction des caractéristiques du territoire étudié.

    Le point en Haute-Normandie


    - 8 AEU® sont achevées (Harfleur, Luciline, CAPE, Caudebec-lès-Elbeuf, Lillebonne, Gournay, Buchy et Dieppe) et font l’objet d’un suivi.
    - 24 AEU® sont en cours d’études : Le Havre, Rouen, Lillebonne, Dieppe, Pont-Audemer, La Remuée…
    - 5 AEU® sont en cours de montage pour 2011.
    CAUE : Conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement.
    EPFN : Etablissement public foncier de Normandie.
    L’ADEME et la Région Haute-Normandie envisagent d’en suivre entre 5 et 10 nouvelles, mais l’AEU®, tout comme la HQE-Aménagement, peut être menées sans aides financières, puisque la méthode est en "libre service". La qualité de l’animation et le partage des ambitions conditionneront le financement des projets 2011 sans exclure les autres. Les formes de partenariat s’élargiront : formations, partenariats CAUE et EPFN, club éco-quartiers, club foncier, etc.

    Pour aller plus loin


  • Collectivités : urbanisme - ADEME
  • Plaquette de présentation "AEU® : l’Approche Environnementale de l’Urbanisme, pour concilier urbanisme et environnement" - ADEME
  • Journée d’échange "Urbanisme durable : du ScoT à l’opérationnel" - 18 mai 2010 – ADEME / DREAL
    A noter que la synthèse de cette journée est très pédagogique car elle a été réalisé par des non-urbanistes.


  • Le futur écoquartier Luciline – Rives de Seine



    Site
     : anciens hangars des quais de Seine.
    Superficie : 10 hectares.
    Nombre de logements : 1 000 programmés à terme.
    L’écoquartier Luciline est un quartier précurseur en matière de préservation de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique. Grâce à ses bâtiments à très haute performance énergétique, aux énergies renouvelables (géothermie et solaire), à la gestion des eaux pluviales, à la mise au jour de la rivière souterraine Luciline, et grâce à la promotion des modes de transport non polluants et de TEOR.
    Concernant la géothermie, hormis une expérience similaire en cours en Ile-de-France, Rouen est la seule ville française à mettre en place ce système à l’échelle d’un quartier.
    Fiche projet : Rouen - Aménagement de l’écoquartier Luciline – Rive de Seine – Grande Seine 2015

    Le sondage


    Les Français et la ville de demain – IPSOS – décembre 2010
    Sondage effectué du 18 au 23 novembre 2010.
    Echantillon : 1 001 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 16 ans et plus.
    Méthode : personnes interrogées par internet.
    Méthode des quotas : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, catégorie d’agglomération et région.
    Diaporama des résultats du sondage


    Adresses utiles



    Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)
    Les Galées du Roi
    30, rue Gadeau-de-Kerville - 76100 Rouen
    Tél. : 02 35 62 24 42
    http://www.ademe.fr

    Association HQE
    4, avenue du Recteur-Poincaré – 75016 Paris
    Tél. : 01 40 47 02 82
    http://assohqe.org

    Association régionale pour l’environnement du bâtiment et des travaux publics
    (ARE BTP)
    Pôle qualité environnementale du BTP de Haute-Normandie

    14, rue Georges-Charpak
    76130 MONT-SAINT-AIGNAN
    Tél. : 02.32.19.52.59
    http://www.are-btp.f

    Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB)

    84, avenue Jean-Jaurès
    Champs-sur-Marne - 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2
    Tél. : 01 64 68 82 82 – Fax : 01 60 05 70 37
    http://www.cstb.fr

    Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement de l’Eure (CAUE 27)

    51, rue Joséphine - 27000 Evreux
    Tél. : 02 32 33 15 78

    Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement de la Seine-Maritime (CAUE 76)

    5, rue Louis-Blanc – BP 1283 – 76178 Rouen Cedex 1
    Tél. : 02 35 72 94 50 - Fax : 02 35 72 09 72
    Courriel : caue@caue76.org
    http://www.caue76.org/

    Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL Haute-Normandie)

    Cité Administrative – 2, rue Saint-Sever - 76032 Rouen Cedex
    Tél. : 02.35.58.53.27 - Fax : 02.35.58.53.03
    Courriel : dreal-HNormandie@developpement-durable.gouv.fr
    http://www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr

    Etablissement Public Foncier de Normandie (EPFN)
    Carré Pasteur – 5, rue Montaigne – BP 1301 – 76178 Rouen Cedex 1
    Tél. : 02 35 63 77 00 – Fax : 02 35 72 31 84
    http://www.epbs.fr

    Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer
    Grande Arche
    Tour Pascal A et B – 92055 La Défense Cedex
    Tél. : 01 40 81 21 22
    http://www.developpement-durable.gouv.fr


     

    Ouvrages et revues (à consulter, à emprunter au centre de documentation de l’Arehn)



  • Allemagne : dans le quartier Vauban, à Freiburg, initiatives écologiques et sociales font bon ménage. Maison écologique (la, 10, août-septembre 2002, pp. 22-25
  • Aménagement du territoire et territoires de projet. Ecollectivités, 6, février 2009, pp. 24-29
  • Aménagement urbain. Gazette des communes (la), cahier 2, supplément au 1952, 13 octobre 2008, pp. 3-42
  • Aménagement urbain durable en plein chantier (l') / ANIORTE, Bénédicte ; ROUGE, Nicolas. Etudes foncières, 144, mars-avril 2010, pp. 40-42
  • Après le bâtiment, le quartier HQE / LE GOURRIERRE, Méline. Energie Plus, 444, 15 avril 2010, pp.16-17
  • Aux herbiers, un éco-quartier densifie la ville / TRANCART, Monique. Gazette des communes (la), 1921, 18 février 2008, p. 45
  • Boîte à outils de la ville durable (la) / VERGNET-COVO, Magali (dir.). Voiron : Territorial, 2009 - 1 classeur : pagination multiple
  • Breda. Faire la ville durable / MASBOUNGI, Ariella (dir.). Paris : Moniteur (le), 2008, 144 p.
  • Construction participative / SAINT-JOURS, Yvan. Maison écologique (la), 60, décembre 2010 - janvier 2011, pp. 18-21
  • Copenhague, un quartier éco-rénové / TARIANT, Eric. Sortir du nucléaire, 44, automne 2009, p. 20-23
  • Derrière l'écoquartier, la ville de demain : urbanisme / MADOUI, Laurence. Gazette des communes (la), 1932, 5 mai 2008, pp. 24-31
  • Dossier : où va l'habitat écologique ? / PIRO, Patrick ; BOSSE-PLATIERE, Antoine ; MAYO, Carine. Quatre saisons du jardin bio (les), 181, mars-avril 2010, pp. 75-91
  • Eco-conception des bâtiments et des quartiers / PEUPORTIER, Bruno. Paris : Editions des Mines de Paris, 2008, 336 p.
  • Ecohameaux, écoquartiers : pour vivre heureux, vivons groupés ? / MAYER, Emmanuelle. Village magazine, 96, janvier-février 2009, pp. 24-33
  • Ecoquartier, brique d'une société durable (l'). Revue durable (la), 28, février-mars-avril 2008, pp. 15-59
  • Ecoquartier : mode d'emploi / CHARLOT-VALDIEU, Catherine ; OUTREQUIN, Philippe. Paris : Eyrolles, 2009, 243 p.
  • Ecoquartiers : 100 % verts. Wapiti, 265, avril 2009, pp. 10-17
  • Ecoquartiers en Europe / BOVET, Philippe. Mens : Terre Vivante, 2009, 144 p.
  • Ecoquartiers : les collectivités s'organisent / FARRUGIA-TAYAR, Claudine ; LAFOSSE, Laurence. Gazette des communes (la), 2051, 18 octobre 2010, pp. 24-29
  • Ecoquartiers (les) : dossier. Patrimoine et cadre de vie, 184, 3ème trimestre 2009, pp. 7-33
  • Ecoquartiers, ou l'urbanisme durable (les) / MENARD, Jean-Pierre. Gazette des communes (la), 2029, 10 mai 2010, pp. 40-42
  • Ecoquartiers : secrets de fabrication, analyse critique d'exemples européens / SOUAMI, Taoufik. Paris : Les carnets de l’info, 2009,  207 p.
  • Ecoquartiers : vers un urbanisme durable / GUIBERT, Philippe. Planète bâtiment, 10, avril-mai 2009, pp. 26-29
  • Narbonne s'inspire de la Suède pour bâtir un quartier durable / LELONG, Jean. Gazette des communes (la), 1893, 2 juillet 2007, p. 34
  • Panorama des éco-quartiers / COADIC, Louis. Village magazine, 93, juillet-août 2008, pp. 52-53
  • Pour un habitat dense individualisé : 20 formes urbaines diverses et contextuelles / CENTRE D'ETUDES SUR LES RESEAUX, LES TRANSPORTS, L'URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES. Lyon : CERTU, 2009, 238 p.
  • Quartiers durables en Europe : mythes et réalités (les) / TAOUFIK, Souami. Etudes foncières, 130, novembre-décembre 2007, pp. 13-17
  • Quartiers durables : guide d'expériences européennes / AGENCE REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT ET DES NOUVELLES ENERGIES ILE-DE-FRANCE. Paris : ARENE Ile-de-France, 2005, 146 p.
  • Quartiers durables (les) : nouvel enjeux des quartiers de demain ?. Observatoire de la ville, 2007, 90 p. (Cahiers de l'observatoire de la ville (les) ; 2) - (page vérifiée le 7 décembre 2010)
  • Quartiers durables (les) : un exemple de démarche intégrée et participative / CHOUVET, Clémence. Paris : Comité 21 Angenius, 2007, 22 p. - (page vérifiée le 7 décembre 2010)
  • Quartiers durables. Premiers retours d'expériences en Midi-Pyrénées / AGENCE REGIONALE POUR L'ENVIRONNEMENT MIDI-PYRENEES. Toulouse : ARPE Midi-Pyrénées, 2005, 12 p. - (page vérifiée le 7 décembre 2010)
  • Réalisations du développement durable (les) : Bedzed un quartier écologique pilote / THEAU, Benoît. S. l. : IGAPURA, 2005, 1 DVD 8 min.
  • Révolutions dans l'urbanisme : quartiers durables en avant ! / BOUCHE, Jérôme. Ecollectivités, 1, juin-juillet 2008, pp. 18-21
  • Suède : Malmö se réinvente peu à peu en ville durable / NEDEY, Fabienne. Gazette des communes (la), 2025, 12 avril 2010, pp. 38-39
  • Urbanisme durable (l') : concevoir un écoquartier / CHARLOT-VALDIEU, Catherine ; OUTREQUIN, Philippe. Paris : Moniteur (le), 2009, 296 p.
  • Vers une nouvelle ère de l'aménagement ? Les quartiers durables : enjeux et perspectives / GUILLAUD, Emilie ; VION, Sylvaine ; LEFUR, Rémi. Environnement et technique, 271, novembre 2007, pp. 35-40
  • Ville autrement (la). Alternatives économiques, hors série, juin 2009, 144 p.
  • Ville durable (la) : (dossier). Patrimoine et cadre de vie, 182, mars 2009, pp. 9-32


  • Pour les plus jeunes mais pas seulement



    Une autre approche pour découvrir les écoquartiers grâce aux jeux en ligne :
  • Eco-Reporter à la découverte d’Andromède
    Le joueur endosse le rôle d’un journaliste chargé d’écrire un article sur l’écocitoyenneté. Pour ce faire, l’apprenti reporter parcourt l’écoquartier Andromède et discute avec ses habitants. A partir des informations collectées et de son reportage photos, il dispose d’éléments pour rédiger son article.
  • Le jardinier écolo
    La première tâche du joueur consiste à planter des arbres et des fleurs pour aménager un parc, dans lequel les promeneurs viennent se ressourcer et se remonter le moral. Mais attention, il faut savoir doser ses arrosages et gérer au mieux les volumes d’eau…
  • Clim Way : le jeu
    Administrer une ville pour atteindre les objectifs de Kyoto en 2050 sans dépenser trop. Issu du célèbre jeu "SimCity", Clim’ Way ou Clim’ City vous permettent de mieux comprendre qu’intégrer l’écologie dans un mandat municipal "n’est pas une partie de plaisir". C’est néanmoins tout à fait passionnant d’en comprendre les mécanismes pour mieux s’engager dans les gouvernances et démarches citoyennes qui font références aux émissions de gaz à effet de serre.