> Introduction
> L'auteur
> L'œuvre
> En complément...
> Sources
Recherches sur les ossements fossiles de quadrupèdes
Georges Cuvier, 1812
L'auteur : Georges Cuvier
Georges Cuvier est né à Montbéliard le 25 août 1769. Issu d’une famille de la petite bourgeoisie protestante, il est destiné aux fonctions de ministre protestant. Mais il manifeste très tôt un goût prononcé pour les sciences grâce, entre-autre, à la lecture des œuvres de Buffon. A l’âge de huit ans, il parcourt la campagne afin de récolter des insectes et des plantes. A treize ans, il organise, avec ses camarades de classe, une Société d’histoire naturelle. Et, à quinze ans, il entre à l’Académie de Stuttgart où il étudie la science administrative et l’histoire naturelle.
 
Ses études terminées, en 1788, il devient le percepteur des enfants du comte d’Hericy, au château de Fiquainville, près de Fécamp. Pendant les sept ans passés en Normandie, Cuvier réalise ses premières recherches en histoire naturelle et s’initie à tous les domaines de la nature.
Il rencontre l’abbé Tessier, médecin chef de l’hôpital militaire de Fécamp qui, étonné par ses connaissances, le met en contact avec Geoffroy Saint-Hilaire. En 1795, ce dernier l’appelle à Paris, au Muséum d’Histoire Naturelle.
 
Cuvier collabore avec Geoffroy Saint-Hilaire au mémoire sur la classification des mammifères qui parait en 1795. A cette même date, il est nommé suppléant au Muséum d’histoire naturelle de Paris.
En 1796 est créée l’école centrale du Panthéon. Cuvier y est nommé professeur. Puis, la publication très remarquée de son Tableau de l’histoire naturelle des animaux lui ouvre la porte de l’Institut.
En 1799, il devient titulaire de la chaire d’histoire naturelle au Collège de France.
En 1802, il est nommé professeur d’anatomie comparée au Muséum et ses remarquables leçons obtiennent, en 1810, le grand prix décennal.
Sa première contribution à la paléontologie date de 1798. Elle a trait aux ossements découverts dans le gypse de Montmartre. Ces observations paraissent dans le Bulletin de la Société philomathique. Deux ans plus tard, Cuvier publie le plan d’un ouvrage sur les quadrupèdes fossiles. En 1804, dans le tome III des Annales du Muséum, il commence une série de mémoires qui composent ses
Recherches sur les ossements fossiles parues en 1812 dont un exemplaire est disponible à l’AREHN.

En 1812, il publie un
Essai sur la théorie de la Terre, les conclusions générales de cet ouvrage constituent la base de son Discours sur les Révolutions de la surface du globe dont le succès est incontestable.
En 1816, Cuvier publie Le Règne animal distribué d’après son organisation dans lequel il établit une classification moderne des animaux.
George Cuvier peut être considéré comme le véritable fondateur de la paléontologie des vertébrés mais il reste également dans l’histoire comme l’un des pères de l’Anatomie comparée.
Il meurt à Paris le 13 mai 1832 des suites du choléra.